Biographie

Été 2018, retour au studio…
Un nouveau disque en préparation : 16 nouvelles chansons…

 

Un chemin…

Auteur, compositeur, musicien, interprète, comédien… Serge Utgé-Royo, d’origine catalano-castillane, né à Paris, chante ses propres chansons depuis le milieu des années 70. Il aime aussi emprunter au répertoire de la mémoire sociale internationale ses plus beaux chants… Et interprète, à l’occasion, pour le plaisir et leurs contenus, des chansons de Léo Ferré, Georges Brassens, Jacques Debronckart, Victor Jara, Pete Seeger, Lluis Llach…
Il s’est d’abord accompagné à la guitare, au bombo chilien, puis s’est entouré de remarquables et estimés compagnons de musique, parmi lesquels Léo Nissim, Jean My Truong, Jack Thysen, Jack Ada, sans oublier la période belge avec Jacques-Ivan Duchesne, Francis Danloy ou Jean-Pierre Malmedier…

Ceux qui suivent Utgé-Royo saluent la voix puissante et nuancée, les mots choisis avec minutie, les mélodies colorées, souvent jazzy ou teintées d’accents latino, la présence, l’émotion sur scène, un désir absolu de communiquer…
Son univers est fort, tissé d’amour et de fraternité ; le regard est celui d’un citoyen observant sa planète, infatigable rêveur, qui vit, cherche à comprendre, sourit, se moque, s’insurge, aime la vie, les humains… et chante ! Ses textes disent une réalité souvent violente, absurde, révoltante ; elles évoquent la vie des petites gens, l’histoire des hommes et des femmes, avec ses belles utopies, avec ses tempêtes aussi… Et si « l’espoir hésite » parfois, il est « têtu », et « la vie est bonne à prendre et belle à partager… »

Les médias se sont peu à peu intéressés à cet artiste dont le public ne s’est jamais éloigné. On a commencé à le comparer aux « grands frangins » Ferré, Brassens… Et puis, à force de remplir les salles, les portes des rédactions se sont entrouvertes. On l’a vu et entendu sur France 2, France 3, France Inter, Europe 1, RFI, France Culture… Le Monde, Libération, Marianne, Le Canard enchaîné, Le Nouvel Obs… ont chroniqué ses disques et spectacles. On a commencé à vraiment parler de lui, de son travail, de son expression, de ses choix, originaux et éclectiques, du plaisir de l’entendre et de le voir sur scène.

Aujourd’hui, pour certains, Serge Utgé-Royo est une énigme : il est la preuve vivante et souriante qu’il existe un sentier artistique hors du show-biz, en marge des circuits commerciaux, loin des modes et de ses raccourcis… La preuve que la belle chanson existe, entre révolte et poésie, et qu’un public, curieux et exigeant, ne s’y trompe pas.

Les textes et les chansons, la voix et l’interprétation de la comédie humaine…
L’immense respect de l’artiste pour les hommes et les femmes de sa petite planète…
Le refus de penser que les chansons ne servent qu’à faire passer le reste…
Le désir têtu de parler de toutes les couleurs de la vie, les grises et les blanches, les noires et les rouges…

Des jalons

Serge Utgé-Royo se produit sur les scènes européennes depuis 1975, de Paris à Berlin, passant par Lisbonne, Bruxelles, Barcelone, Venise, Madrid, Bordeaux, Lausanne, la Toscane… Une tournée en Belgique l’entraîne en 1980 à Liège ; la « cité ardente » le ravit, l’adopte… et le retient 13 ans ! Il rentre à Paris en 1993, où il vit à présent et chante très régulièrement.

Il a connu les belles heures de nombreux théâtres et festivals, parmi lesquels :

Paris : L’Européen, le Trianon, le TLP Déjazet, le Cabaret sauvage, le Vingtième théâtre, le Divan du Monde, le Palais de la Mutualité, le Trévise, le Café de la Danse, l’Alhambra…
France : Le Train-Théâtre (Valence), le Toursky (Marseille), le Fémina (Bordeaux), le TNT (Toulouse), la Salle Paul-Fort (Nantes), la Salle Jeanne d’Arc (St-Etienne), le Minotaure (Béziers), des Centres culturels , parmi lesquels St-Pierre-des-Corps, Beaucourt, Forcalquier, Lyon, Venelles, Carpentras, Tréguier, Poitiers, Saint-Martin-de-Bréhal, Carcassonne, Vauvert, Civray, Le Haillan, Trébeurden, Lille, Cahors, Prades, Montceau-les-Mines, Nancy, St-Jean-de-la-Ruelle, Narbonne, Agneaux, Isle…
Festivals : Francofolies de Spa, Printemps de Bourges, Avignon, Barjac, Lormes, Festi’Val de Marne, Festival Ferré d’Italie, Printemps des poètes, Rencontres Brel, Rallye Chansons-Bruxelles, Georjacléo, Colères du présent d’Arras, Festival Ferré de Gourdon, Charleroi chansons, Une chanson peut en cacher une autre, On connaît la chanson, Montcuq, Les Voix de la Méditerranée (Lodève)…
Suisse : Lausanne, Genève, Saint-Imier, Sierre, Delémont, Saignelégier, Burgdorf, La Neuveville…
Belgique, à Liège : le Théâtre de la Place, les Chiroux, La Cité miroir, Le Moderne, Le Parc… ; à Bruxelles : Le Botanique (Bruxelles), des centres culturels tels Seraing, Mons, Angleur, Namur, Welkenraedt…

Des repères discographiques

Trois disques 33 tours, quelques 45 tours, quinze albums CD, un portrait vidéo, un DVD (« En concert… »), de nombreuses participations à des disques collectifs ponctuent le parcours discographique de Serge Utgé-Royo. Plusieurs de ses chansons sont reprises et notamment « Amis, dessous la cendre » et « Juillet 1936 »…

L’album « Serge Utgé-Royo chante Léo Ferré, d’amour et de révolte » a été réalisé avec la complicité de la famille Ferré et des Éditions « La mémoire et la mer ».

Les volumes 1, 2 et 3 des « Contrechants de ma mémoire », dont les pochettes sont illustrées par TARDI, ont longtemps été classés « Indispensables » par les disquaires Fnac… Le volume 3, consacré à la Commune de Paris, reçoit le Prix de l’Académie Charles Cros. Ces 3 volumes ont donné naissance à des coffrets, regroupant les 2 premiers volumes, puis les 3 CD.

Le conte musical « L ‘Arc-en-ciel des hommes » raconte en chansons une histoire singulière et plausible de nos origines, des couleurs de nos peaux et fait la joie des petits… et des grands !

Tandis que « L’espoir têtu » continue d’emmener le groupe sur les routes de la francophonie, alors que l’album « Memorias ibéricas » replonge dans les racines et l’exil des parents républicains espagnols de Serge Utgé-Royo et l’entraîne sur les rives ibères, un nouveau disque, le 16e, est en préparation, dont la sortie est prévue pour fin 2018-début 2019 (Édito Musiques et Noir coquelicot)…

Tous les CD et DVD sont distribués physiquement et numériquement.

Et aussi…

Au théâtre, il interprète (et chante) :
Bertold Brecht, « L’opéra de quat’sous », Kateb Yacine, « La guerre de 2000 ans », Armand Gatti, « Paroles de la Nueve », Jean-Claude Grumberg, avec, notamment « Les vacances », qui font aussi l’objet d’adaptation pour le cinéma de télévision…

Au cinéma, plusieurs de ses chansons illustrent des films, tels « Watani, un monde sans mal » du réalisateur mauritanien Med Hondo, « Un autre futur » de Richard Prost, « La retirada » du catalan Felip Solé…

Côté livres… Il a écrit un roman historique, « Noir coquelicot » (Encrage, puis, Édito Lettres, 3e édition), des recueils de poésie, dont « Confessionnal de chiffon », un conte, « Masupa » (Ed. Tétraslyre) qui inspirera le conte musical « L’Arc-en-ciel des hommes ».
En 2005, l’éditeur Christian Pirot choisit 80 de ses textes pour sa « Petite collection chanson » et publie le recueil « L’espoir hésite », avec des dessins de Tardi et Gibbon, une préface de Didier Daeninckx, une post-face de Francis Chenot…
En 2014, son recueil de nouvelles « La griffe et le velours » est publié chez Édito Lettres…

En 2016, sa nouvelle « Lambeaux de guerre » paraît dans le recueil de 20 nouvelles « Brigadistes ! », publié par les éditions du Caïman, aux côtés des contributions de Didier Daeninckx, Patrick Amand, Cali, Jean Ortiz, Roger Martin, notamment…

Traducteur, Serge Utgé-Royo travaille avec les éditions du Cherche-midi et la parution française (et son adaptation) « La Nueve, 24 août 1944, ces républicains espagnols qui ont libéré Paris » est une référence sur le sujet. En mai 2018, le livre de Federica Montseny, « Pasión y muerte de los Españoles en Francia » paraît en co-édition CNT-RP/Association 24 août 1944, sous le titre « Révolutionnaires, réfugiés et résistants – Témoignages des républicains espagnols en France 1939-1945 ».

Espace Pro

Spectacles sur la route
Fiches techniques
Dossier de presse
Photos

En savoir plus