Nouvel album

La longue mémoire - Serge Utgé-Royo et Léo Nissim

Dimanche 21 juillet 2019, à Toulouse (31), avec le CTDEE

Le trio en concert

Le Centre toulousain de l’exil espagnol invite Serge à fêter la Révolution espagnole… Dès le matin, diverses activités, expos, rencontres, débats… et concert dans l’après-midi (horaire à préciser).

Salle Lafourguette – 28, Rue de Gironis, 31100 Toulouse
Infos et réservations : 06 12 25 52 85


Des mots de minuit (France 2)

Extrait de Des mots de minuit :
Émission N°66 du 09 Mai 2001 – De Philippe Lefait et Thérèse Lombard (merci à eux !)
(Au sommaire :
L’actrice Élodie Bouchez
Le réalisateur Claude Chabrol
et
L’actrice Ariane Ascaride
Le critique Thierry Jousse
Musique avec l’auteur compositeur et interprète Serge Utgé-Royo, accompagné au piano et claviers par Philippe Leygnac ; autre séquence musicale avec le batteur Paco Séry)

Note de la claviste : merci à l’équipe technique pour les prises de son, lumières et image (travail impeccable !!)



Comme un coquelicot, la révolte…

Comme un coquelicot, la révolte…

Une chanson-poème de Serge Utgé-Royo sur une musique de Léo Nissim, Comme un coquelicot, la révolte…, extraite du disque-livre La longue mémoire.
Écrite en deux temps, presque deux époques, les premiers vers de cette chanson figuraient en exergue du roman de Serge, Noir coquelicot, lien page biblio pour le commander paru… au siècle passé. La musique de Léo a donné envie à Serge d’écrire une suite… Elle résonne particulièrement aujourd’hui, dans la situation de chaos social où nous nous tr
ouvons, et à l’heure des rassemblements baptisés Nous voulons des coquelicots… Dans nos mémoires aussi, fleurit le roman de Michel Ragon Les coquelicots sont revenus…

      Comme un coquelicot, la révolte

Le quotidien de la chanson Nosenchanteurs…  23 mars 2019

Le quotidien de la chanson Nosenchanteurs… 23 mars 2019

Le concert de la Mutualité de Lyon a été un beau moment de partage. Présent, Michel Kemper a laissé cette belle trace sur le quotidien de la chanson Nosenchanteurs… merci à lui !

Lire l’article

 


Les échos du syndicat Snes-éducation

Les échos du syndicat Snes-éducation, ici deux articles signés Philippe Laville. Merci pour son écoute !

Lire l’article paru sur le site su SNES
Lire l’article paru dans l’Us-Magazine n°785 p 39


En cours de programmation…

Eus (tout près de Prades, dans les P.O. = 66500), ce sera le samedi 26 octobre 2019 ! Bravo et merci aux amis qui vont faire de cette soirée un moment de partage et de fraternité…

Cauville (près de Caen, 14770), ce sera le dimanche 13 octobre 2019 ! C’est le Soubock, café-théâtre qui accueillera le trio…

Et aussi Bordeaux (33), du côté de Dax (40), Liège (B)… et de nouveau à Paris donc… le plus tôt possible !


La longue mémoire…

SERGE - JEANMY - LEOUn nouvel album : un disque-livre, 16 chansons inédites – Chez tous les disquaires…

      Les petits étrangers
      Mon nom est comme un cheval gris
      Ils n'ont pas d'avenir
      Ce mur n'est pas à vous

Serge Utgé-Royo écrit, chante, dit et compose, Léo Nissim compose et orchestre… Et les deux se rejoignent cette fois encore, comme pour fêter un long et fructueux compagnonnage, nourri de plus de douze années de créations communes ! Avec eux, cet été, des musiciens non moins fidèles se sont retrouvés au studio de Meudon, où Bernard Faulon et Julien Basseres les ont accueillis pour partager l’aventure : Jean My Truong à la batterie, Jack Ada aux guitares, Pascal Sarton aux basses et contrebasse, Deborah Nissim aux claviers, Gérard Carocci aux percussions, Francis Danloy à l’accordéon…
Et tous, tous, au sourire et à l’amitié !

Un dix-septième disque de chansons : est-ce bien raisonnable ? … Quand les musiques volent par les airs, « dématérialisées » et « gratuites », quand les chants disparaissent sous les niaiseries radiophoniques et les tubes à danser … Faut-il encore enregistrer et éditer des chansons sur des CD en plastique, avec des livrets que peu d’amateurs liront ?
Pour faire fi de ces questions, je suis entré en studio avec mes compagnons et compagnes et j’ai eu le bonheur d’y faire ce que je voulais. La mémoire a guidé, encore une fois, mes paroles ; Léo Nissim a composé un grand nombre de mélodies, en ami très proche et très sensible aux images des mots.
Et pour faire un pied de nez aux marchands, j’ai décidé de faire un gros disque-livre, avec beaucoup de mots, qui rebuteront sans doute quelques paresseux, et des photos, et des reproductions d’œuvres peintes, et des dessins d’autres compagnons de route.
Les amis musiciens de haute volée sont venus jouer avec moi, rire et sourire, enrichir les accords et les notes. Et ça donne « La longue mémoire » nostalgique, impertinente, émue, riante et humaine, simplement.
Serge Utgé-Royo

Disque-livre rassemblant 16 chansons inédites ; tous les textes sont de Serge, sauf celui écrit par le poète libertaire Eugène Bizeau ; les musiques sont signées Serge et Léo Nissim, qui a également imaginé les arrangements. Ce nouvel opus est inclus dans un petit livre de 68 pages (format 13 x 14 cm), contenant tous les textes des chansons et de nombreuses illustrations originales, dessins, encres, aquarelles, huiles, photographies…

Production : Noir coquelicot – Édito Musiques avec Manolo production.
Distribution : L’autre distribution.
33, avenue Philippe-Auguste – 75011 Paris

SERGE LEO PASCAL ENTRE DEUX PRISES
DEBORAH
FRANCIS
PASCAL
JACK
IMG 0420extrait
CAROCCI GERARD

Notre ami Med Hondo

« Notre ami Med Hondo s’est éteint tout doucement ce samedi 2 mars 2019… Tu ne nous quittes pas, Med. Merci pour tes films et tes nombreux talents de comédien, d’homme de théâtre et de cinéma, d’homme, d’humain…
Merci pour tes coups de gueule salutaires, merci pour le sourire et la profonde humanité. Merci pour tes combats qui sont aussi les nôtres, qui ont noms anticolonialisme, abolition de l’esclavage, toi, fils d’esclaves, antifascisme… Libertad !
Nous gardons ta voix, ton humour, ton regard lumineux, ton coeur gros comme ça, ton irrépressible goût de l’indépendance… les films essentiels que tu as produits (avec quelques amis et ta voix prêtée). Sarraounia, Soleil Ô, West Indies ou les nègres marrons de la liberté, Watani un monde sans mal, Fatima l’Algérienne de Dakar… Les bicots nègres nos voisins, par lequel j’ai découvert ton œuvre en 1973. Et ce film sur Toussaint l’Ouverture qui ne verra donc jamais le jour, pour lequel tu menas ton dernier combat contre l’establishment, Hollywood et les potentats…
Homme de théâtre, tu l’as été pleinement : en montant « Oracle » en 1969, première pièce écrite, jouée, dirigée par des Africains à Paris. Et je garde bien sûr en mémoire, cette mise en scène extraordinaire de « La guerre de 2000 ans », de Kateb Yacine, il y a juste 15 ans au TGP de Saint-Denis où des gamins de banlieue sont venus apprendre et reprendre leur histoire, tant ton acte théâtral était de leur rendre leur mémoire en même temps que la parole. Ton émotion…
Tu pestais souvent contre la bêtise des bipèdes, parfois incommensurable… qui te laissait pantois. Il y a aussi des bipèdes qui t’ont aimé profondément. Qui t’aiment et qui pleurent. »

Med Hondo3
Med Hondo1
Med Hondo2

Contact

Pour être tenu informé...