L’espoir hésite…

17,00 

Date de sortie : 2005
Christian Pirot Editeur

Serge Utgé-Royo a la mémoire longue de ceux dont l’unique pays est celui où l’on gagne son pain, et sous sa plume renaissent les combats des Incas, des Kanaks, les cultures piétinées, les résistances de toutes ces humanités meurtries. Il prête par exemple sa voix à deux anarchistes. D’abord à Sacco, un Italo-Américain grillé pour l’exemple sur la chaise électrique et démocratique étatsunienne avec son compagnon Vanzetti, puis à Giuseppe Pinelli, défenestré par la police milanaise qui l’accusait d’avoir amorcé des bombes meurtrières dont il fut établi, bien plus tard, qu’elles avaient été fabriquées par les services de l’ombre. Il évoque aussi Makhno, le Cosaque libertaire qui combattit Blancs et Rouges avant de se retrouver sur les chaînes de  » Mossiou  » Renault à Boulogne-Billancourt, la Catalogne de Lluis Llach, le Chili de Victor Jara, le Mexique de Poncho Villa, la France des mutins de 1917, les Algériens de Liège… Même si souvent les chants désespérés sont les chants les plus beaux, Serge Utgé-Royo se laisse aller au bonheur, ose chanter la beauté des choses…
Didier Daeninckx.

Catégorie :